• lesminusriesdemy

Faire rêver bébé : création d'une veilleuse 1ère étape.

Mis à jour : avr. 3

Bonjour tout le monde !


Aujourd’hui je vous présente un article qui a une saveur toute particulière pour moi puisque la fin d’année a été l’occasion de répondre aux premières commandes. Parmi toutes les personnes qui m’ont fait confiance (encore merci à vous <3) deux d’entre elles m’ont commandé des Pocket World. Aimant joindre l’utile à l’agréable j’ai profité de ces demandes pour prendre quelques photos de la conception. Je vous propose donc aujourd’hui un petit step by step pour vous expliquer comment j’ai créé cette veilleuse sur le thème des pâturages.



Lorsqu’A. et G. m’ont contacté ils avaient une idée précise de ce qu’ils voulaient : une veilleuse reprenant l’atmosphère des pâturages. Les mots d’ordres étaient donc « border collie », « moutons », « montagnes ». De quoi créer une belle ambiance champêtre propice à compter les moutons !


Commençons donc par le matériel. Pour réaliser cette veilleuse il a fallu

  • Une boule en plastique de 20 cm de diamètre.

  • Un anneau en polystyrène.

  • De la dentelle adhésive.

  • Du carton.

  • Du papier crépon vert.

  • De la peinture.

  • Un pistolet à colle chaude.

  • Des pinceaux.

  • Du Powertex.

  • Une guirlande LED.

  • De la bourre.

  • Un cutter.

  • Une petite cuillère.

  • De la mousse végétale séchée.

  • Des arbres pour maquettes.

  • Une figurine de border collie.

  • Des figurines de moutons.

  • De l’aluminium.

  • Du ruban adhésif pour peinture.



Pour commencer je découpe le carton de la taille du diamètre de la boule de sorte que celui-ci viennent fermer la partie inférieure de la veilleuse. Ensuite je m’atèle à la création du décor.

Avec l’aluminium je crée des volumes qui correspondront aux montagnes et je les fixes au carton avec du scotch à peinture qui favorisera l’adhésion du crépon vert que j’applique ensuite par bande avec du powertex sur l’ensemble de la structure. Ce produit, similaire à de la colle blanche avec un aspect solidifiant plus important, imbibe le crépon de sorte qu’il est possible de le froisser légèrement ce qui donnera de la texture lors du travail de peinture.



Une fois le support sec (compter 1 à deux journée), on peut commencer la peinture. Le but va être de donner du relief. En brossant légèrement le crépon froissé avec du blanc, différentes teintes de vert et même un peu de jaune il est possible de recréer l’illusion de hautes herbes balayés par le vent vous ne trouvez pas ?



Maintenant il faut attendre que cela sèche. Je vous retrouve donc la semaine prochaine pour la suite de la création.

En attendant, prenez soin de vous 😊

18 vues

© 2020 Les Minus'ries d'Emy

Création de décorations uniques et artisanales à Lyon - SIRET 852 532 068 00024