• lesminusriesdemy

L'aquarelle dans tous ses états

Mis à jour : avr. 3

Bonjour à tous !


Rappelez vous, il y a quelques temps j'aborder avec vous la question de l’aquarelle à travers la présentation des pinceaux à réservoir. Dans cet article je vous parlais de la possibilité de mettre de l’encre dans le réservoir plutôt que de l’eau. Curieuse de tester ça je vous avais dit que je mettrais l’article à jour lorsque j’aurais eu l’occasion d’essayer.


CE JOUR EST ARRIVE ! Mais... Plutôt que de modifier un ancien article j’ai préféré vous en faire un nouveau. Aujourd'hui je vais donc vous parler de l'encre aquarelle mais pas que...


J'ai eu envie de vous présenter différentes formes de l'aquarelle et d'évoquer avec vous leurs avantages, leurs inconvénients… Bien entendu, ce n'est que mon avis purement subjectif ^^


1. L’aquarelle en tube :


C'est la seconde forme de l'aquarelle que je découvre lorsque j’ai acheté ma première mallette de peinture. Avant cela, je ne savais pas que l'aquarelle pouvait être en tube comme l'acrylique !



Les - : le dosage est assez compliqué à effectuer. Pour obtenir la bonne teinte et la bonne consistance je m’y reprend en général à plusieurs fois et gâche toujours un peu de peinture :(


Les + : en revanche, comme avec de l’acrylique, de la gouache ou de la peinture à l’huile, le tube d’aquarelle permet de mélanger les couleurs et d’élargir très largement sa palette.


2. L’aquarelle en palette :


Il en existe de deux sortes, celle qui ressemble aux palettes pour enfant (celle que j’utilise x) et la palette professionnelle que je n’ai pas encore testée. C’est d’ailleurs sous cette forme, à la base, que j’ai découvert l’aquarelle.



Les - : oubliez les mélanges, c’est beaucoup plus compliqué qu’avec le tube. Ils sont faisables mais le rendu est souvent incertain. De plus, selon les marques, ce type d’aquarelle, malgré l’eau, peut faire des sortes de grumeau, de résidus qui donnent de la texture à la peinture.


Les + : pas de gaspillage avec la palette car la dilution se fait à même les couleurs. En parlant de couleur, les palettes regorgent de choix entre les couleurs classiques, les couleurs vivent, les couleurs pastel, avec des paillettes… Bref de quoi s’amuser !


3. L’encre aquarelle :


La dernière forme d’aquarelle que j’ai découverte et voulu tester. Le principe est le même que de l'encre de chine !



Les - : c’est toujours compliqué de faire des mélanges du fait de la concentration des encres en couleurs. Ils sont toujours faisables mais il faut s’y reprendre à plusieurs fois avant d’obtenir la couleur voulue.


Les + : il existe tellement de couleurs possibles et imaginables, et de nuances… Bien plus qu’avec la palette. Pas de gaspillage non plus avec l’encre qu'il est facile de doser. Enfin c’est la seule aquarelle qui peut se mettre dans un pinceau à réservoir mais qui est aussi très simple à utiliser au pinceau traditionnel.


BILAN


Je dirais qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise aquarelle, tout dépend de votre matériel, votre niveau et de ce que vous voulez réaliser.


Personnellement j’ai débuté avec la palette. Puis, après avoir testé le tube c'est la forme que j'utilise principalement. Mais récemment j'ai découvert l’encre et je dois dire que je l'utilise de plus en plus, notamment lorsque je dois faire des ombrages comme sur cette création :



J’espère que cet article vous aura appris des petites choses et qu’il vous aura donné envie de tester l’aquarelle.


Prenez soin de vous et à la semaine prochaine 😊

11 vues

© 2020 Les Minus'ries d'Emy

Création de décorations uniques et artisanales à Lyon - SIRET 852 532 068 00024