• lesminusriesdemy

Macon Tattoo Show 2019

Mis à jour : avr. 3

Bonsoir à tous !


Au programme aujourd’hui petit retour sur le Macon Tattoo Show 1ère édition auquel j’ai participé le weekend dernier (28/29 septembre).


Vendredi 27 septembre :


Oui je sais, j’ai dis que l’événement s’était déroulé le 28/29 et je commence mon histoire le 27 mais il y a une logique.


Je disais donc, vendredi 27 septembre nous prenons la route direction le Spot, salle d’événementiel à Mâcon, pour installer le stand. BFC Event, la société qui organisait l’événement permettait aux exposants de préparer leur stand la veille en après midi ou le matin même avant l’événement. Je ne vous cache pas que me lever à 6h du matin sachant que la journée du samedi allait se finir à minuit n’était pas vraiment tentant !


C’est donc la vielle que mon copain et moi-même sommes vaillamment allés monter le stand. Rien de très complexe puisque contrairement à mon précédent marché nous étions, cette fois, en intérieur, nous avons donc pu nous épargner le montage de la tonnelle !


Je découvre alors mon emplacement et fait face à une première inquiétude, comment vais-je tout faire tenir sur mon stand ? Le souci n’était pas tant la quantité de chose que j’avais amené que le fait que je ne pouvais, à priori, rien accrocher aux cloisons faute de grille. Heureusement notre côté Macgyver a vite trouvé une solution. Nous avons maltraité des cintres pour me permettre de suspendre un maximum de cadre.


Finalement au bout de 2h d’installation nous y voilà :

Mais la journée ne s’arrête pas là puisqu’il nous faut ensuite quitter le salon. Vous vous demandez en quoi c’est si extraordinaire ? Et bien pour la première fois j’ai dû laisser mes créations sur une table, sans fermeture de stand, sans protection, juste comme ça et faire confiance aux personnes présentes pour qu’il ne se passe rien. Comment vous dire… C’ETAIT LA PANIQUE. Mon cerveau passait en revue les possibilités de catastrophes allant du vol, à une personne qui trébuche, jusqu’au tremblement de terre. Autant vous dire que la nuit ne fut pas de tout repos.


Samedi 28 septembre :


Enfin le matin ! Nous nous levons et partons pour être sur le site à 8h30 car BFC demandait à tous les exposants d’avoir leur stand prêt pour 9h. Sachant que l’entrée public ne se faisait qu’à partir de 10h nous en avons profité pour faire un tour du site et rencontrer tatoueurs et autres artisans.


Enfin 10h les portes s’ouvrent et le weekend commence. Je ne vais pas vous faire un détail de chaque journée, vous vous endormiriez puisque globalement je suis restée derrière mon stand toute la journée, y compris le premier jour, jusque minuit (on le sent que ça m’a fait mal de travailler jusque minuit ? x) Heureusement, j’avais pris de quoi m’occuper J.


Les deux jours se sont finalement enchaînés assez vite. Je n’étais pas très à l’aise au départ, car beaucoup de tatoueur se connaissaient et j’avais le sentiment d’être la nouvelle élève. Heureusement ça s’est très vite arrangé et le weekend s’est finalement très bien passé J.


Si je devais faire un bilan de ce second marché je dirais qu’il était très formateur et intéressant à faire. Malheureusement je ne pense pas retenter l’expérience, en tout cas, pas dans l’immédiat. C’était un pari intéressant, beaucoup de gens ont pris des cartes de visites, j’ai pu beaucoup échanger, mais pour le côté vente directe, comme je m’en doutais, ce fut plus compliqué. Pourquoi ? Parce que si les gens ont de l’argent sur eux c’est pour se faire tatouer, ce qui est tout à fait logique.


Je suis donc très contente d’avoir participé à cette première édition mais je pense à l’avenir me recentrer sur des événements plus axés sur l’artisanat et la décoration.


Voilà, j’espère que cet article vous a plu, en attendant de nouveaux écrits je vous dis à bientôt et prenez soin de vous !

© 2020 Les Minus'ries d'Emy

Création de décorations uniques et artisanales à Lyon - SIRET 852 532 068 00024